lundi 19 janvier 2009

Las Hèstas / Les Fêtes

Ahh... Las Hèstats... Que son las hèitas las mei demoradas en l'an!

Au començament tà hestejar lo Sent Patron deu vilatge, lo gran part qu'an uei desdeixat la simbolica catolica au profieit de la hèsta! Haut en colors, sustot en arroi e blanc (desempuix 1955, mòda que lances Mariano a Baiona), dab lo carrat, la cinta et lo beret, los hestaires que bailan suus sons bascos e gascons (mès tanben Brezilan, de salsa...) de las bandas e lavetz que's segueixen "la calor, la set, la cançon, la calor, la set , la cançon"! 

Qu'es tanben lo moment deus concors deus jòcs tradicionaus, tau las quilhas, la corruda Landèsa o la soa cosia espanhòla: la corrida, los alargar de taures (encieros espanhòus, mès que's paractican desempuix autant temps, lhèu despuix Romans)... E de las gostadas dab las tripas, los pès de pòrcs, lo hitge gras et los pastèrs!

Ahh... Les Fêtes... Ce sont les événemments les plus attendus de l'année!

A l'origine pour fêter le St Patron du village, la plus part ont aujourd'hui délaissé la symbolique catholique au profils de la fête même! Hauts en couleurs, surtout en rouge et blanc (depuis 1955, mode qu'a lancé Mariano à Bayonne), avec le foulard, la ceinture et le berret, les festayres dansent sur les airs basques et gascons (mais aussi Bréziliens, de salsa...) des bandas et se suivent alors "la chaleur, la soif, la chanson, la chaleur, la soif, la chanson"!

C'est aussi l'occasion de concours aux jeux traditionnels, telles les quilles, la course landaise ou sa cousine Espagnole: la corrida, les lachers de taureaux (encieros espagnols, mais se pratiquent depuis aussi longtemps, sûrement depuis les Romains)... Et de dégustation avec les tripes, les pieds de cochons, le foie gras et divers pâtés!

ouverture des fêtes de Dax 2007

1 commentaire:

Hlorenç a dit…

Qu'ei de dòu har que no bóten pas mes en davant la noste cultura...
En tot cap qu'anói peu permèr còp anar véder ua corruda lanusqueta aqueth estiu, mentre las hèstas de Dacs... QUIN ESPECTACLE!!! :D