dimanche 25 janvier 2009

Lo ciclòne Klaus, 24/01/09 / Le cyclone Klaus, 24/01/09


Tota la Gasconha e enlà que's brembaran deu ciclone deu 24 de Genèr de 2009...

Toute le Gascogne et au delà se rappelleront du cyclone du 24 Janvier 2009...

Tempête du 24 Janvier 2009

Article dans le Nouvel Obs:
Tempête dans le sud-ouest de la France: rafales à 175km/h, dégâts en Aquitaine
AP | 24.01.2009 | 07:41

La tempête est arrivée samedi matin sur le sud-ouest de la France, frappant l'Aquitaine avec des rafales de 175km/h sur la dune du Pyla (Gironde) près d'Arcachon, 159km/h à Biscarrosse (Landes) ou encore 147km/h à Mérignac (Gironde) selon Météo France. Les autorités locales ont fait état de dégâts, mais pas de victimes dans l'immédiat.

Des rafales atteignant jusqu'à 160km/h étaient attendues sur l'agglomération bordelaise. Les vents ne devaient baisser d'intensité que durant l'après-midi, en restant forts.

Selon la préfecture de la Gironde, des lignes à haute tension ont été touchées dans le Médoc, et près de 200.000 foyers étaient privés d'électricité pour ce seul département. Dans les Landes, des coupures de courant étaient signalées à Mimizan, Villeneuve de Marsan et Rion des Landes. Les pompiers de la Gironde avaient enregistré à 7h quelque 460 demandes d'intervention.

Dans les Landes, le vent a arraché la baie vitrée d'une maison à Hossegor, selon la gendarmerie. De nombreux arbres ont été renversés par le vent, notamment sur le réseau routier, y compris dans l'agglomération bordelaise, et sur la RN10 notamment dans le secteur de Lesperron (Landes).

La préfecture de la Gironde a fermé le pont d'Aquitaine à la circulation pour la matinée, et interdit la circulation des poids lourds.

Tous les vols sont suspendus jusqu'à nouvel ordre à l'aéroport de Bordeaux-Mérignac. Dans l'agglomération bordelaise, aucun bus ni tramway ne circule. Des arbres tombés sur les boulevards et les cours empêchent la circulation des bus. Les vents sont trop violents pour autoriser la circulation des rames et l'alimentation aérienne des tramways est endommagée par endroits, selon Veolia Transports.

La circulation des trains est également perturbée sur de nombreuses lignes, en raison de chutes d'arbres sur les voies ferrées et les caténaires, notamment au sud de Dax (Landes). La ligne Bordeaux-Toulouse est fortement perturbée. Les lignes Dax-Lourdes, Dax-Hendaye et Pau-Oloron sont interrompues.

Sur les routes, les préfectures des Landes, de Gironde et des Pyrénées-Atlantiques ont interdit la circulation des poids lourds de plus de 7,5t, et des transports de marchandises dangereuses de plus de 3,5 t et les transports collectifs, y compris sur l'axe A63 et RN10 Bordeaux-Biriatou dans les deux sens.

De nombreuses routes sont coupées par des arbres tombés, notamment la RN10 et les RD 134 et 933 dans les Landes. Des inondations entraînent également la coupure de certaines routes, comme la RD 113 à Tonneins (Lot-et-Garonne), sur l'axe Toulouse-Bordeaux, où la Garonne a débordé. Les préfectures conseillent d'éviter toute activité extérieure et de rester chez soi.

Sept départements du Sud-Ouest sont désormais en vigilance rouge: Pyrénées-Atlantiques, Haute-Garonne, Gers, Hautes-Pyrénées, Lot-et-Garonne, Gironde et Landes. Selon Météo France, cette "violente tempête hivernale d'une ampleur peu commune sur le sud du pays" s'accompagne de "précipitations importantes, de l'ordre de 20 à 40 litres par mètre carrés, qui se produiront sur des sols déjà saturés, notamment sur le sud de l'Aquitaine et Midi-Pyrénées".

Cela provoque des risques de crues, notamment pour le Gers ou la Baïse qui ont été placés en alerte orange.

Météo France précise que "dans le golfe de Gascogne près des côtes, cet épisode tempétueux s'accompagne de creux atteignant 6 à 8 mètres, voire 9 mètres sur la côte Basque. Ceci engendre de très fortes vagues déferlant sur le littoral, particulièrement sur les côtes Landes et Basque où la plus grande prudence est recommandée".

La tempête doit traverser le sud du pays au cours de la journée, engendrant de violentes rafales de vent. Selon Météo France, cette tempête pourrait concerner au total "une zone plus limitée qu'en décembre 1999, mais risque d'être d'intensité comparable". Outre les départements en vigilance "rouge" (niveau quatre sur quatre, plus haut niveau d'alerte), 16 autres départements du Sud-Ouest sont en vigilance orange (niveau 3 sur 4) aux vents violents.

Le ministère de l'Intérieur a indiqué dans un communiqué avoir prépositionné "12 sections des unités d'instruction et d'intervention de la Sécurité civile, soit 330 hommes et 60 véhicules tout terrain" dès vendredi soir dans les départements des Pyrénées-Atlantiques, de la Haute-Garonne et des Hautes-Pyrénées".

La direction de la Sécurité civile a demandé à l'ensemble des services départementaux d'incendie et de secours (SDIS) concernés de renforcer leurs effectifs en sapeurs-pompiers. "En cas de besoin, des détachements d'urgence médicale des sapeurs pompiers prêts à intervenir, ont également été mobilisés", a précisé le ministère. AP


Aucun commentaire: