mercredi 21 avril 2010

Nadau a l'Olympia






Occitanniste ou Gasconniste, vieille querelle dogmatique, l'un ou l'autre, les deux, ont tort et raison. L'un sur la théorie voit trop loin, l'autre concrètement ne fait rien. Querelle dépassée, car dans la réalité tout est clair, simple, logique. Les théories farfelues ne prennent pas, les structures mises en place nous sauvent.
Ce concert le prouvera.



"Johnny Hallyday, les Beatles, Bénabar... tous les plus grands artistes français et internationaux se sont produits au moins une fois dans la plus mythique des salles de spectacles parisiennes : l'Olympia. Et samedi 24 avril, c'est la banda Los Escapateros qui tiendra la dragée haute à tous ces chanteurs.

Fort de leur amitié et du succès populaire de « l'Encantada » écrit pour la banda mugronnaise, le groupe gascon Nadau lui a proposé pour la 3e fois de participer à son concert à l'Olympia mais cette fois-ci avec une participation plus active, en les accompagnant sur scène pour 5 morceaux ! De l'écriture des morceaux à l'organisation du week-end, ce challenge important et sérieux n'a pas effrayé les musiciens. Ce projet a permis de remettre en selle les anciens Escapat' car le groupe Nadau souhaite à ses côtés une formation de 67 musiciens.

Répétition dans le TGV
C'est donc tous les samedis, à leur local ou à la salle Agora, depuis septembre, et sous la houlette des chefs de musique S. Bernos et de P. Carrincazeaux, que les 67 Escapateros répètent assidûment les notes de musique pour honorer ce défi : être la première banda à jouer sur les planches de la salle Bruno-Coquatrix. Mais avant d'affronter le stress de la scène, ils assureront l'animation des 3 TGV affrétés pour l'occasion en se partageant en trois formations. Paso doble, fandango, et autres sons accompagneront les spectateurs gascons. Ils partageront en fin de soirée leur sens de la fête lors de la réception organisée à l'issue du concert avec les 2 000 spectateurs.

Et pour immortaliser ce week-end de fête, les Landais d'Adishatz ont souhaité les aider en leur confectionnant un tee-shirt spécial pour cette occasion. Ces 15 années d'amitié avec Nadau ne sont pas prêtes de s'interrompre car d'autres projets sont en cours dont un concert inédit le 9 novembre à Mugron."




1 commentaire:

Tederic a dit…

En jouant avec les bandas, Nadau, de plus belle, fait du "gascon" sans le dire.
La dynamique serait plus forte en le disant.
Mès rai... que i arriberam !
A dàuit (à bientôt) Ben ! (et bravo pour le ti-shirt de la Dauna-GASCONHA que Jacques Ayrial nous a montré à l'Assemblée générale du Conservatoire de Gascogne à Vic-Fezensac samedi dernier).